Racine | | Aide | Contribuer | Plug-ins | À propos de | Contact | Chercher
LaTeX et TeXmacs
Idées Vincent

1.Témoignages

1.1.Vincent

Mon éditeur ayant des exigences sur la présentation, que je ne savais pas encore gérer avec TeXmacs, j'ai fait l'erreur de m'orienter vers LaTeX pour mettre en forme mon livre : contenu tapé en TeXmacs, exporté en LaTeX, retouché via Applescript.

L'expérience est alors celle d'un casse-tête permanent, le contraire d'un travail fluide. Le plaisir, pour moi, c'est quand l'outil va à la vitesse de la pensée. Avec LaTeX :

- les en-têtes et pieds de pages sont une horreur à gérer. L'idée pour moi était simplement de pouvoir mettre, dans l'en-tête ou le pied de page, une mention du chapitre ou de la section en cours. Mon ange gardien, très pointu en LaTeX, m'a écrit les lignes suivantes que je ne cherche même pas à comprendre (les % sont mes essais…) :

%\rightmark = le nom de la section

%\leftmark = le nom du chapitre.

%\renewcommand{\chaptermark}[1]{\markboth{\thechapter.\ #1}{}}

%\renewcommand{\sectionmark}[1]{\markright{\thesection.\ #1}}

% voir si ca perturbe pas.

%\renewcommand{\sectionmark}[1]{\markboth{#1}{}}

%\fancyfoot{}

%\fancyfoot[CE,CO]{\sectionmark to \markright to \thesection}

%\fancyfoot[LO,RE]{}

%\fancyfoot[RO,LE]{}

% marche pas.. paragraphe 15 “those blank pages” de l'aide de fancyhdr…

%\def\cleardoublepage{\clearpageif@twoside\ifoddc@page\else

\makeatletter

\renewcommand\@chapapp{}

\makeatother

\pagestyle{fancy}

%fancyhf{}

\lhead[\thepage]{(\rightmark) Chapitre\leftmark}

\rhead[(\rightmark) Chapitre\leftmark]{\thepage}

\renewcommand{\sectionmark}[1]{\markright{#1}}

\fancyfoot{} % clear all footer fields

\fancyfoot[CE,CO]{}

- pour les figures, des solutions courantes sous LaTeX sont Metapost ou Tikz. J'ai expérimenté Tikz, qui donne de très jolis résultats. Mais le langage pour programmer cela n'est pas du tout mathématique : comment obtenir simplement le milieu de deux points ? l'abscisse d'un point ? l'instruction pour créer une variable globable est \pgfmathsetmacro{\x}{2.5}. On peut rêver de plus simple… Si tu as défini une fonction , pour l'appliquer à une autre variable, disons \t, tu dois écrire \let\{\x}{\t}. C'est lourd. Pas de boucle while. Beaucoup de points doivent être définis à la main, coordonnées par coordonnées. Il faut calculer à l'extérieur, intégrer les données dans latex et pour modifier a posteriori il faut une loupe binoculaire.

- deux scopes emboîtés ne semblent pas marcher…

De plus, dans LaTeX, tu ne vois pas ce que tu fais. Certains pensent que c'est nécessaire pour un résultat typographique optimal. Il est vrai que le rendu est très bon. Mais cela signifie que ce que tu tapes doit être prêt avant, sur le papier. Pour moi, la création se fait devant l'écran, on essaie, on reprend, on trace un graphe, on tape les équations comme on les voit : voilà comment je conçois l'informatique. Impossible avec LaTeX. Je n'ai aucun plaisir à utiliser ce langage. C'est un langage pour typographier, pas un langage pour penser. Beaucoup d'énergie et de temps sont gaspillés pour des soucis techniques, comme en témoignent les forums consacrés à LaTeX.

1.2.François

Le pb est que LaTeX est écrit sur les bases de TeX, et que TeX n'est pas un langage très « sympathique ». Par exemple, écrire une boucle en Python ça donne :

for type in ['paragrah', 'section']:

for level in [”, 'sub', 'subsub']:

print level+type

C'est très explicite. L'exécution renvoie :

paragrah subparagrah subsubparagrah section subsection subsubsection

Je ne pense pas vous surprendre en donnant le résultat. Faire la même chose en TeX relève du parcours du combattant… à écrire, comme à comprendre… D'ailleurs, je n'essaierais même pas. :). Bref, TeX n'est pas un langage de haut niveau très appréciable. C'est un peu à la typographie ce que l'assembleur est à l'informatique. - d'autre part je n'arrive pas à comprendre comment on peut programmer en LaTeX. C'est du hack. On peut faire de l'arithmétique de base en TeX. Pour tout le reste, il faut exploiter des effets de bord et des trucs de syntaxe. Pour cela, il y a la commande \def, qui est très puissance (beaucoup plus puissante que \newcommand). Voir ceci et cela: http://tex.stackexchange.com/questions/18300/how-do-i-set-global-lengths-in-tikz et http://tex.stackexchange.com/questions/15001/getting-length-as-number. Toutefois, il est clair qu'il n'y a pas de langage magique pour décrire les dessins et les tableaux. En général, quelque soit le langage, le wysiwym est pénible pour ce genre de chose.

2.Aide nécessaire

This webpage is part of GNU TeXmacs and the larger GNU project. Verbatim copying and distribution of it is permitted in any medium, provided this notice is preserved. For more information or questions, please contact Joris van der Hoeven.

Free Software Foundation, Inc., 51 Franklin Street, Fifth Floor, Boston, MA 02111, USA