Racine | | Aide | Contribuer | Plug-ins | À propos de | Contact | Chercher
Cookbook
Idées Vincent

tentative pour décrire la barre des menus : peut être la découper en petits morceaux

petu être utiliser un mode graphique avec un système de jolies flèches dans l'esprit Tikz.

nouveau ouvrir sauver/exporter imprimer langue fermer

couper copier coller chercher remplacer orthographe annuler rétablir

A

Aligner des équations

Taper esc-esc-&. On obtient un tableau centré à trois colonnes. Presser entrée pour ajouter des lignes. Il est alors aisé d'obtenir des équations du style :

x = y2
= y×y

Antislash

Pour noter R\{ - 1} par exemple. Il suffit de taper \tab.

Arbre

Pour faire un arbre de probabilités…

menu « Aller »

Entre les deux lignes horizontales, tous les documents ouverts sont présentés. Sont suivis d'une * ceux qui n'ont pas encore été sauvés et pour lesquels le logiciel a créé une version de sauvegarde automatique (extension .tm~). En dessous, les fichiers récemment ouverts.

B

Barrer

(valable en mode maths). Pour écrire

not(2) ×3
not(2)×2
, sélectionner la lettre à barrer, puis presser control+n (ou menu insérer, négation). Cette commande superpose automatiquement un slash / sur la lettre choisie (voir aussi « superposer »). Pour barrer un texte plus long (donc avec une barre moins inclinée), il n'existe qu'une méthode « manuelle » : sélectionner l'expression, et sélectionner le menu insérer/image/dessiner sur la sélection (double clic au début du trait, double clic à la fin). Exemples : - = 0.

C

Calcul formel

Pour réaliser des calculs formels dans TeXmacs, il y a, au niveau de la présentation, deux possibilités :

  • menu insérer, session, Giac. On obtient une pile, très pratique mais occupant beaucoup d'espace sur la page. Pratique pour utiliser TeXmacs comme interface à Giac ou à tout autre logiciel de calcul formel.

  • menu insérer, fold, exécutable. ….. voir avec Emmanuël.

Clavier

Il est très aisé de personnaliser totalement les raccourcis clavier. Pour ce faire, …

Coefficients binomiaux

En mode maths, taper \binom et presser entrée.

Colonnes

Pour écrire en 2 ou 3 colonnes, aller dans Document/Paragraphe.

Copier-Coller

À l'intérieur d'un même document TeXmacs, on peut couper coller comme dans n'importe quelle autre application. Depuis une application externe vers TeXmacs, on peut copier-coller tout, sauf des images. Le copier-coller d'images sera implémanté dans TeXmacs ultérieurement. Enfin, depuis TeXmacs vers une application externe, on ne peut copier-coller que du texte non formaté : pas d'équations bien sûr puisque TeXmacs est le seul à les gérer comme il les gère.

Copier-Coller vers calcul formel

Je prends une équation et je la copie colle dans une session de calcul formel. Attention aux symboles invisibles. Par exemple x2 x et x2x sont visuellement similaire mais le premier a été obtenu en tapant x^2*x en mode maths (, le * est invisible) et sera interprété comme x3 tandis que le second a été obtenu par x^2x, et sera interprété comme x2x. Par contre ln2 (ln2) semble compris tandis que l-n-espace-2 (ln 2) génère une erreur, contrairement à ce que je dis plus bas rubrique « fonction ».

D

Demi-Droite

Taper [ en mode maths pour obtenir un intervalle []. Placer le curseur après le crochet fermant ]. Là, taper ). C'est tout, on obtient ainsi la demi droite [A B). (Pour que les lettres A et B soient en italique, taper A-espace-B).

E

Encadré

Pour encadrer du texte ou une formule, ouvrez le menu Insert/Table. Là vous trouverez :

  • bloc centré : un petit encadré qui s'agrandit au fur et à mesure que vous écrivez dedans.

    petit encadré
    .

  • petit encadré fixe : un encadré de largeur fixe aevc retour chariot automatique [item à créer]

  • grand encadré : un encadré de la largeur du paragraphe, avec retour chariot automatique. [à créer]

Ensembles de nombres

En mode maths, simplement taper RR pour obtenir R. Ceci marche pour toutes les lettres de l'alphabet ABC

Environ égal

En mode maths, dans le menu , ou par l'instruction LaTeX \approx. Exemple : π3,1416.

Équation

Pour insérer une équation, taper $, le curseur change de couleur et vous êtes en mode équation. Les icônes pour insérer les formatages usuels (fraction, exposant, symboles..) se trouvent dans la barre de menus. Si vous ne la voyez pas, activez View/mode dependant icon. Les raccourcis clavier sont indiqués. Pour une équation centrée, taper esc-esc-$. Pour sortir du mode équation, presser la flèche droite (ou cliquer la souris).

F

Flèches

Pour représenter les flèches, en mode maths les dessiner intuitivement, par exemple -> en mode maths (c'est-à-dire en pressant $ avant) donne tandis que <=> donne . Beaucoup d'autres telles combinaisons sont prévues par TeXmacs. En ce qui concerne les flèches des vecteurs, on les trouvera dans le menu ~ qui apparaît lorsqu'on est en mode maths. Le raccourci clavier est control+shift+v.

Fonctions

En mode maths, on écrit f(x) normalement. Si l'on veut éluder les parenthèses, attention, si je tape l-n-x en mode maths j'obtiens lnx il faut donc utiliser un espace l-n-espace-x et j'obtiens ln x. Cette façon de faire permet aussi à un logiciel de cas (calcul formel) d'interpréter correctement votre formule.

Fonction par morceaux

??? comment faire pour aligner il doit y avoir un truc simple.

G

Gras

Presser pomme G (mac) ou control G (windows). Pour sortir du monde gras, ne pas represser ces touches comme dans Ooo, mais appuyer sur la flèche droite.

lettre Grecques

En mode maths, taper n'importe quelle lettre minuscule ou majuscule suivie de tab. Le θ est obtenu par j-tab (en mode maths) et le γ par g-tab. On peut aussi utiliser le menu intitulé Γ.

Δf
Δε
= ( α 2 + β 2 + γ 2 ).

I

Image

Pour intégrer des images dans le document, cliquer sur la petite icône en forme de palmier . Choisir « insérer » ou « lier » suivant votre préférénce : avec insérer, l'image est copiée dans votre document ; si vous la déplacez sur le disque dur, le document ne sera pas affecté. Avec lier, il s'agit d'un pointeur vers l'image ; si vous la modifiez avec un autre logiciel, elle sera modifiée dans TeXmacs.

Une fois que vous avez cliqué sur « insérer » ou « lier », il vous faut choisir le chemin de l'image dans le disque dur. Cliquez « ouvrir », puis cliquez sur la barre supérieure du document, pressez la touche « effacement à gauche », amenez le cuseur à droite du premier | et mettez une taille raisonnable [ceci pourrait il être allégé..].

Parler du raccourci alt ou ctrl flèches mais chez moi ça ne marche pas.

On peut aussi choisir « petite/grand figure » pour avoir une mise en valeur comme ceci :

[en mettre une autre]

Figure 1.

question : comment changer la police/taille… du mot « Figure » ?

Infini

Pour obtenir le symbole , taper, en mode maths, @@.

Intégrale

Pour taper une intégrale, se mettre en mode maths. Taper \displaystyle puis entrée. (le displaystyle est inutile si l'on est en équation centrée). Choisir l'icône correspondant au symbole d'intégration. Presser _ pour écrire la borne du bas, puis ^pour écrire la borne du haut. Pour le dx, presser d-tab-tab puis taper le x ou autre variable normalement. Ceci est important à respecter d'une part pour que le x soit bien en italique (dans un document de maths, toutes les occurences d'une même variable doivent avoir la même fonte), et d'autre part pour le cas où vous souhaiteriez envoyer cette formule vers un logiciel de calcul algébrique. Un tel logiciel reconnaîtra le dtabtab (d-tab-tab [il faut préciser que tab=tab car ce n'est pas évident pour tout le monde; soit à chaque fois soit au début du document) mais pas un d quelconque.

[il faudrait faire en sorte que le \displaystyle soit par défaut.]

+
-
e - x2dx

Italique

Presser <key|>commande I (mac) ou control I (windows). Pour sortir de l'italique, ne pas represser ces touches, mais appuyer sur la flèche droite pour sortir de la « boîte » italique. Observer les changements du curseur.

L

LaTeX

Pour insérer un code LaTeX, taper \ suivi du code, puis entrée.

Limites

En mode maths, taper esc-esc-b pour obtenir les deux étages. Pour la flèche c'est -> (ou le menu flèches). Pour l'infini c'est @@ (ou le menu ). below (lim, x + )(e - x2) = 0.

Listes

presser control E ou control I. On peut emboîter les listes à volonté. Pour sortir d'une liste, utiliser la touche fléchée et presser entrée. Observer le changement de couleur du curseur. pour modifier l'indentation… voir avec les fichiers styles. Peut-être créer un style avec aucune indentation, juste les numéros.

Pour aller à la ligne sans nouveau numéro ni nouvelle puce, presser shift+entrée ou presser entrée puis la touche d'effacement à gauche, comme dans tout logiciel de traitement de texte.

M

Multiplication

Le symbole × est obtenu, en mode maths, par *tab. On peut aussi avoir besoin du symbole invisible de multiplication. Pour ce faire, taper une fois * en mode maths. Ce symbole invisible peut avoir deux utilités :

  • Tout d'abord, il permet de différencier par exemple ab (la variable) de a b (le produit de a et b). Si vous parlez d'une variable a (en italique), la lettre a doit rester en italique dans tout votre énoncé.

  • Ensuite, c'est indispensable si vous souhaitez un jour exporter votre formule dans un logiciel de calcul algébrique. Par exemple, si vous tapez f(x)f( - x) (sans le *) ou f(x) f( - x) (avec le *), la différence visuelle est infime, mais seule la seconde écriture aura du sens dans un cas (cas=computer algebra system = abréviation pour logiciel de calcul formel).

En pressant * tabtabtab on obtient le symbole utile par exemple pour les produits scalaires.

P

Papyrus

Permet de faire défiler le document sans visualiser les sauts de page pour une meilleure visiblité (menu Document/Page/Type)

Parenthèses

En mode maths, le fait de taper ( insère une double parenthèse () qui s'adapte à la taille de ce qu'elle contient. On peut aussi, a posteriori, sélectionner un fragment d'une équation, et presser ( ensuite pour entourer ce fragment avec des parenthèses. Même comportement pour [[ (voir intervalles) et pour {}.

Partager un document

Pour partager un document avec des collègues qui ne disposent pas de TeXmacs, il y a deux des possibilités : on peut presser command+P afin de l'exporter en pdf, format universel mais non modifiable. On peut l'exporter en LaTeX ou en html. Si le document est simple l'export sera identique à l'original. Bien sûr, TeXmacs contient un certain nombre de fonctionnalités que d'autres logiciels n'ont pas… On ne peut donc pas espérer partager tout avec les autres logiciels. Il faut souligner que TeXmacs est gratuit est simple à installer. Si vous aimez ce qu'il vous permet de faire, n'hésitez pas à le faire partager.

Paysage

Aller dans Document/Page/Type pour définir le format paysage.

Produit

[voir « multiplication »].

S

Superposer deux textes

Menu focus/transform/superposer. Écrire un texte, cliquer sur , écrire un autre texte, et recommencer si l'on veut. Exemples : .

T

Tableau

Créer un encadré (voir « Encadré »). Puis ajouter de nouvelles lignes ou colonnes en pressant control+touches fléchées. [vérifier si sur toutes les plateformes c'est le même raccourci clavier]. Par défaut la touche entrée a le même effet que control c'est-à-dire qu'elle crée une nouvelle ligne. Pour permettre le retour chariot dans une cellule, aller dans Focus/Cellule/Spécial/Line Wrapping et choisir l'une des trois options par exemple « top ». Le menu Focus permet d'ajuster tous les alignements et dimensions du tableau. En fait, le menu Focus s'adapte à l'environnement dans lequel le curseur se trouve.

This webpage is part of GNU TeXmacs and the larger GNU project. Verbatim copying and distribution of it is permitted in any medium, provided this notice is preserved. For more information or questions, please contact Joris van der Hoeven.

Free Software Foundation, Inc., 51 Franklin Street, Fifth Floor, Boston, MA 02111, USA